Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 10:19

carte_de_voeux_2011_mail.jpg

link


 

Je n'ai jamais tellement aimé les obligations et celle là comme toutes les autres mais je vous invite tout de même a regarder cette carte de voeux préparée par mes soins et mise en mouvement par l'entreprise V Technologie.

bonne année a tous (pour avoir le mouvement il faut aller sur link)

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 11:28

terre-cuites-atelier-pour-blog.jpg

C'était pendant les portes ouvertes des ateliers de la ville d'Angers le week end du 27 et 28 novembre.

Il a fait un temps de chien pendant tout le week end et nous étions presque étonnées de voir que des visiteurs venaient tout de même nous voir. (portes ouvertes avec Anne Moreau).

A cette occasion j'ai voulu montrer mes nouvelles productions : Les terres cuites.

Cela fait maintenant plus d'un an que je prépare ce travail. J'ai imaginé et-ou lu que dans les cabinets de curiosités il devait y avoir des espèces ou des objets qui ne trouvaient pas immédiatement leur identification et leur identificateur. Elles    restaient alors, bloqués dans un purgatoire qui pouvait sans doute prendre la forme d'une pièce pleine de toutes sortes de formes inédites ou étranges. Ces objets ou ces plantes, rapportées des terres lointaines, faute d'être bien étiquetées se retrouvaient à l'index. personas non gratta.Elles ne trouvaient grâce ni devant les collectionneurs, ni devant les scientifiques. Elles restaient dans un sas, une salle désordonnée et poussiéreuse, pour tomber dans l'oubli le plus souvent.

J'imagine alors que je suis la personne qui peut les délivrer de leur anonymats végétatif en leur fabriquant une histoire, un nom, une généalogie et une famille. Pour l'instant le travail est en gestation et je ne sais pas encore tout à fait quelle forme pourra prendre la présentation finale mais je vous montre une préfiguration possible de ce travail. Une mise en bouche...

Si vous avez des objections ou des suggestions donnez les moi. merci

 

Ce sera nos dernières portes ouvertes dans le lieu car il est promis a la démolition dès le printemps. Dommage mais nous le savions depuis quelques années déjà. La ville d'Angers ne nous proposant pas d'autre local nous avons cherché sur les villes alentours et nous avons trouvé un nouveau local a Murs Erigné.

Nous partons donc vers de nouvelles aventures dans des conditions très avantageuses. Nous voulons faire vivre un atelier collectif de graveurs et pourquoi pas mettre en place des stages d'initiations et des cours hebdomadaires. Les personnes intéressées par les différentes formules peuvent le faire savoir par mail à partir du site, du blog ou du téléphone.

Nous démarrerons nos activités dès le mois de janvier prochain.

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 18:58

link

Suite a l'invitation de Marc Antoine Mathieu, invité d'honneur du festival de bd Colomier (Toulouse). J'ai participé en direct a la création d'une peinture néo-pariétale.

La réalisation s'est poursuivie sur deux jours les 21 et 22 novembre 2010.

Un groupe de musiciens assurait une ambiance sonore: litho-phone (pierres sonores), flûtes, piano, batterie et la voix magnifique d'une chanteuse accueillaient le public dans le sous-sol d'un parking souterrain vide pour l'occasion. Des bougies créaient un chemin de lumière  et nous plongeaient dans l'atmosphère d'une grotte bien actuelle.

Les artistes plasticiens, chacun avec sa spécificité donnaient l'impression de vivre en direct une expérience très particulière, la création d'une oeuvre en temps réel, de sa conception à sa réalisation. parking 2010 -copie-2

 

Marc Antoine Mathieu donnait l'impulsion. Il est l'initiateur du projet.

Frédéric Bésian était le natif de Toulouse et l'ex-invité du festival. Nélio était le gaffeur de la bande. David Prudhomme l'autre "spécialiste de l'art pariétal" et moi même, la plasticienne chargée du suivi technique de la réalisation.

parking portraits

 

Quelques remarques personnelles :

Je sais pour avoir déjà participé à des expériences du même ordre que le temps musical ne s'écoule pas de la même

manière que le temps de la réalisation plastique. Tremper le pinceau en rythme n'a rien d'évident. Le geste suscité par la musique a parfois disparu laissant la place à une autre impulsion qui demande une autre traduction plastique. Ce n'est pas toujours le cas heureusement, parfois les deux concordent dans un moment magique.Le temps semble alors aboli pendant quelques minutes. Cette impression reste fugace le plus souvent mais reste l'émotion qu'elle a produite et qui

persiste bien après le temps de l'écoute. C'est ce que j'appelle le temps de l'après-faire, et c'est aussi celui que je préfère comme dit la chanson.

Je trouve aussi que la tentation est grande de regarder les autres peindre pendant que l'on réfléchit à l'après du geste de la peinture. Pour palier à cela, il faut éviter la réflexion immédiate et plonger dans le corps de la peinture. Être immédiatement dans le faire. Ne plus se regarder mais être. Pleinement.

Je ne sais pas si la fresque est réussie mais elle nous a donné un grand bonheur d'être là, avec, un instant de communion exceptionnel qui sans doute n'avait rien a voir avec un rite chamanique comme en produisent les sociétés primitives, mais qui nous a donner la satisfaction d'être un peu moins "civilisés".

P1030260.JPG

 A faire cette peinture, nous étions pour quelques heures dans la peau toute symbolique d'un homme dit pré-historique, un humain très animal somme toute.

Autre chose, ma plus belle expérience de l'art pariétal, je le dois a Pêch-Merle. J'étais descendue pour voir des signes, des bisons, des mammouths ... et je suis restée subjuguée non par la prouesse technique des peintures ou par la beauté des courbes et des couleurs comme à Lascaux mais par cette petite empreinte de pas dans l'argile, la trace fragile d'une toute

jeune fille qui était passée ici avant moi et avait laissé un négatif de sa présence, comme une scorie qui donnerait du poids à tout l'art pariétal. Le conservateur n'était pas surpris que je lui raconte cette histoire et me dit-il, souvent les gens sont au bord des larmes devant cette empreinte. 

Depuis ce jour là, j'utilise souvent la trace de mon corps dans ma peinture pariant sur les traces directes de mon absence pour figurer ma présence. Utiliser les restes pour se rappeler du tout.

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 11:41

P1020797

P1020796

 

J'ai participé au festival de Rouillac (Charente). C'est un festival de théatre de rue qui fait la part belle aux arts plastiques ce qui n'est pas si fréquent. j'ai apprécié leur idée de faire participer au montage ce qu'ils appellent des "papys bricoleurs" et qui sont en fait des vrais pros du montage d'expo. Ils sont parfaitement engagés dans le travail de l'artiste et montrent un enthousiasme que l'on ne trouve pas toujours dans des lieux d'expo à priori plus professionnels. L'accueil était chaleureux et les rencontres avec les autres artistes très intéressantes. Ci- jointes des photos du lieu et de mon installation.

"Mes armes secrètes"

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 14:25

invitation-double.jpg

j'expose a la galerie 5 avec le collectif Rhyzomes. je montrerai des toiles totalement nouvelles. Des paysages en gammes de gris. Je vous propose le texte écrit pour la circonstance et que vous trouverez dans le petit catalogue de l'exposition.Image-2.png

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 23:05

la découpe 2brissac-5.jpg

Cette fois c'est bien fini,

l'installation est en place.

Heureusement que j'ai pu me faire aider par Christian que j'ai nommé mon assistant-mécène.

Je ne suis pas pleinement satisfaite de cette installation que je n'ai pas complètement pu réaliser comme je voulais. C'était une première en plein air et la nature est plus difficile a travailler qu'il lieu clos, avec sa démesure.

Je suis pourtant assez contente de mes lichens teint par mes soins et des armures elles mêmes. Je pense que les photos rendrent assez bien l'ambiance du lieu.

Partager cet article

Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 14:39

projet brissac 2j'ai été faire les premiers repérages sur place. Evidement il a plus ce jour là. J'ai eu un moment d'angoisse en constatant que mes armures étaient trop petites pour la taille des arbres. Je ne suis pas une très bonne couturière.

J'ai également constatée que la couleur des lichens contrastaient bien avec la verdure qui réapparait après l'hiver. 

J'entendais les paroles échangées avec le garde forestier mais cela n'entrait pas vraiment dans mon cerveau tout plein du projet.

Je suis d'une nature inquiète et je sentait combien toutes les choses pouvaient m'échapper brutalement.

J'ai entouré mon arbre avec ses bandes blanches, et j'ai senti aux regards des autres que cela pourrait "le faire" comme disent les ados, que le projet devenait viable, non plus comme une possibilité, une idée un peu farfelue dans ma tête mais la communication d'une interrogation.

Les arbres méritent mes soins non pas les soins d'un jardinier mais celui d'une infirmière, une infirmière intuitive, qui croit à la communion, au dialogue... bêtes, plantes, hommes, pas une harmonie paradisiaque, mais une cohabitation sur un même territoire a partager....

Utopie certes, mais l'art est une utopie..


.projet-brissac.jpgprojet-brissac3.jpg





 

 

Partager cet article

Repost0
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 13:47

merci a tous ceux qui sont passés à l'atelier,

Je peux dire que cela redonne la pêche de voir que l'on s'intéresse à mon travail. C'était un bon moment de convivialité avec en plus la dégustation de Savennières par Patrick Beaudouin.

Les visiteurs et ceux qui me soutiennent depuis longtemps étaient présents et j'ai trouvé une vraie confiance en moi avec tous ces retours très positifs car c'était la première fois que je n'utilisais que le médium internet pour mes invitations. 

Maintenant il faut retomber sur terre et faire face au quotidien mais cela valait la peine...

Partager cet article

Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 11:11

Puisqu'il parait que'un blog est fait au jour le jour comme un journal, je vais rendre compte de mes travaux au fur et a mesure. 

Je suis en train de prévoir une installation pour le parc des Garennes et j'avoue que ce travail me mobilise plus que je ne l'imaginais au départ. J'ai voulu réaliser des "arbres zingués" c'est a dire des arbres qui porteraient comme une armure ou un corset en zinc. J'utilise pour cela une matière que je connais bien puisque je fais de la gravure depuis plus de vingt ans. mais là c'est une autre histoire.

J'avais trouvé le lieu de mon intervention, un endroit intime humide et mystérieux.

Un bosquet et un arbre immense contre un muret à moitié démoli, un de ces muret qui raconte une autre histoire du lieu, lorsque ce parc était encore un téril fait toutes les scories remontées des puits d'ardoises et que cette butte était divisée en parcelles, je n'en sais pas beaucoup plus sur cette géographie du lieu mais cela suffit a nourrir mon imagination. Des arbres qui poussent sur une terre bousculée, des trous et des monticules... On me dit qu'il fait très chaud ici en été avec la réverbération du soleil sur l'ardoise, mais pour l'instant le lieu est plutôt froid et humide.. Il reste autour de ce creux herbeux, une barrière de ronces et d'épineux qui interdisent l'entrée. Je veux conserver cette végétation pour attirer le regard au centre, sur ce bosquet d'arbre réunit comme une famille.

je vais les habiller à ma façon mes j'ai pris leur mesure. Ils font presque 80 cm à 100 cm de diamètre, ce qui est presque rien pour un arbre mais représente pour moi sacré travail. Je pense également avant même de les baguer leur ajouter du tissu enduit de chaux éteinte, comme un soin sur leur écorce. J'imagine encore une fois ces fameuses bandes moltières qui me fascinaient tant sur les jambes de mon grand père pendant la "grande guerre".

j'ai trouvé également un lichen rouge qui va venir tracer un cercle au pied des arbres. J'aurai voulu des bouleaux mais je n'ai trouvé a cet endroit que des frênes...

je n'ai pas encore de photos de mes essais mais cela viendra...

affaire à suivre...

Partager cet article

Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 10:59

Tous a vos agendas car je fais une porte ouverte de mon atelier le weekend du 5 et 6 juin 2010

Vous pourrez voir le lieu : c'est un magnifique atelier créer en autoconstruction et en bottes de paille mais je ne veux pas vous en dire plus car il faut le découvrir sur place et par la même occasion voir mes dernières créations.

porte-ouvertes-juin-2010.jpg

Partager cet article

Repost0